Image à la une

Un week-end à … Amsterdam !

Hallo !

Non il ne s’agit pas d’une erreur de frappe, mais bien une salutation en néerlandais 🙂
Aujourd’hui je consacre cet article à ces quelques jours passés chez nos amis hollandais, à Amsterdam bien sûr !
Alors oui, on connaît tous la réputation sulfureuse de la Venise du Nord, mais là j’ai voulu aborder le sujet sous un autre angle, à savoir quoi visiter et surtout quoi manger dans la capitale, le tout en 3 ou 4 jours.

Mais avant tout ça, il s’agit de se poser deux questions : comment s’y rendre ? Où loger sur place ?
Il y a bien évidemment de nombreuses possibilités.
Tout d’abord le moyen de transport :

– L’avion : L’aéroport de Schiphol, situé au sud-ouest d’Amsterdam, est à seulement 20 minutes de la gare centrale par le train. Pratique ! Pour celles et ceux qui préfèrent, il y a toujours les taxis.
– Le train : rapide et relativement économique, comptez entre 40 et 200€ l’aller en partant de Paris, selon les périodes (on vous conseille de prendre vos billets quelques semaines à l’avance!).
– Le bus : Hyper intéressant niveau budget, des compagnies comme Eurolines ou Ouibus par exemple proposent des billets Paris-Amsterdam à moins de 20€ selon les jours de départ. Prévoyez tout de même entre 6 et 7 heures de voyage.
– La voiture : Pas très écolo, mais plutôt économique, surtout quand on se décide au dernier moment (comme moi). Pour un Paris-Amsterdam, comptez 16€ de péage + le prix du carburant, et environ 5h30 de trajet.

DSC_0667

Si vous avez opté pour la voiture, vous vous dites « Oui c’est très bien tout ça, mais je la gare où ma Polo ? »
Les parkings sont comme partout … très chers !
Petite astuce, j’ai nommé le Park & Ride ou P+R  :
En effet plusieurs parkings situés en périphérie du centre d’Amsterdam proposent de stationner votre véhicule à moindre frais. Situés près des grands axes routiers, on y accède très rapidement.
Vous garez votre petite citadine ou votre 4×4 dans un parking tout ce qu’il y a de plus classique, sauf que vous couplez votre ticket de stationnement à un ticket de transport (le Tram dessert tout la ville, vous pouvez ainsi rejoindre le centre en une vingtaine de minutes).
En gros votre ticket de Tram vous coûte 2,50€, vous l’utilisez à l’aller ET au retour (gardez-le précieusement), et quand vous récupérez votre voiture, vous scannez ce même ticket qui fait alors descendre l’addition (plutôt salée) du stationnement journée à … 1€ !
Plus d’infos par ici.

Vous voilà dans le coeur de la ville, et il va falloir vous loger.
Là encore, je ne vais pas vous faire la liste de tous les bons plans pour dormir à Amsterdam, on trouve plein de lieux sympas sur la toile.
Pour ma part, comme nous n’avions pas trouvé notre bonheur , nous sommes tombés là-dessus.
Ce petit studio est une vraie pépite. Installé dans le quartier de Spiegelgracht, à 5 minutes à pied du fameux Rijkmuseum, il se trouve dans une vieille maison du 17ème siècle.
Idéal pour un week-end cocoon à deux !

DSC_0607 DSC_0619

Valises posées, vous êtes prêts pour partir à l’assaut des canaux.
Voici donc une liste exhaustive de ce que vous pouvez faire à Amsterdam durant votre week-end :

Aller flâner avec Van Gogh et Rembrandt au Rijksmuseum

Direction la place des Musées, ou le Museumplein, et rendez-vous au nord de la place, pour pénétrer dans l’un des plus beaux musées néerlandais, le Rijksmuseum.
De la peinture, mais aussi de la sculpture, du mobilier d’art et une quantité d’objets d’art décoratif impressionnante, il y en a pour tous les goûts.
Des gravures d’Albrecht Dürer, en passant par les autoportraits de Rembrandt, on découvre de petites merveilles comme des toiles de Johannes Vermeer, ou encore des estampes d’Hiroshige.

rijkmuseum

Accrochez-vous, l’entrée n’est pas donnée (17,50€ l’entrée adulte, gratuit pour les jeunes jusqu’à 19 ans), mais la beauté du musée et la qualité du parcours artistique font vite oublier cette coquette somme.
En effet le musée est immense! Il faut plusieurs heures pour en faire le tour, l’idéal étant d’arriver tôt le matin ou bien en début d’après-midi (attention les salles d’exposition ferment à 17h, le café et la librairie restent ouverts jusqu’à 18h).
Honnêtement, 2h de balade dans les quelques 80 galeries réparties sur 4 étages sont largement suffisantes.
Le Rijksmuseum met en lumière certaines de ses oeuvres phares qui sont réunies au 1er étage (les « Highlights »), je vous conseille de commencer la visite par cette partie, histoire de vous mettre directement dans le bain!
La scénographie du musée est incroyable : sobre, élégante et lumineuse, avec ce qu’il faut de modernité pour souligner les chefs-d’oeuvres. La teinte bleu ardoise très profonde qui a été choisie pour repeindre l’ensemble des murs des galeries rehausse parfaitement les toiles flamandes et leurs lourds cadres d’or.
Les petits plus : le vestiaire est gratuit et très pratique, et le petit café en face de l’auditorium permet de faire une pause bien méritée avec une longue visite !

Rijksmuseum
Museumplein/Museumstraat 1
1071 CJ Amsterdam
www.rijksmuseum.nl

rijkmuseum 2

 

Déambuler dans le Marché au Fleurs (Bloenmenmarkt)

Encore une adresse bien connue au coeur d’Amsterdam, le marché aux fleurs se déploie le long du canal, sur Singel.
Amoureux des plantes ou simples curieux, ce sont plusieurs centaines de bulbes qui vous y attendent !
En ce moment c’est la pleine période pour remplir vos paniers de bulbes de tulipes et lys, qui donneront un petit air hollandais à votre jardin ou votre balcon d’ici quelques semaines.
A 2 ou 3€ le sachet de bulbes, on se laisse tenter et on ose les mélanges! Les tulipes bleues et noires ont réussi à me faire craquer…
Vous trouverez aussi une multitude de petits souvenirs, comme des objets en céramique bleue et blanche ou des carreaux ornementaux.

Bloenmenmarkt
Singel, 1012 DH Amsterdam, Pays-Bas

2017-02-11 (4)

 

Se réfugier au chaud au Café de Pels

Autant vous dire qu’au mois de Février aux Pays-Bas, il fait froid !
Nous avons eu la chance d’avoir de la neige, de la vraie, celle qui reste blanche et poudreuse 🙂
Par contre à force de déambuler dans les rues, d’éviter les vélos et les plaques de gel, on avait qu’une envie, se réchauffer dans un petit café tranquille et si possible un peu typique.
C’est par hasard que nous nous sommes engouffrés dans le Café de Pels, et derrière la lourde porte vitrée et son épais rideau, nous avons fait un véritable bond dans le temps!
Ambiance chaude et caféinée, conversations étouffées, lumière tamisée et vieilles affiches aux murs, on s’est tout de suite senti comme à la maison.
Cappuccino ou bière blonde à la main, on s’accoude au zinc du comptoir et on écoute religieusement le tintement des plats de croquettes venant de la minuscule cuisine ou le vrombissement de la vieille machine à café tout droit sortie des années 50.

Café de Pels
Huidenstraat 25, 1016 ER Amsterdam, Pays-Bas 
cafedepels.nl


Faire son marché dans le quartier de Jordaan

Jordaan

Jordaan, c’est un peu LE quartier bohème d’Amsterdam.
Artistes, petites maisons, familles en vélo, cafés bruns, coffee shops et surtout marchés !
On vous l’accorde, c’est plus agréable à partir du printemps, lorsque les bordures des canaux et des péniches se parent de fleurs.
Là nous n’avions que la neige et la grisaille pour nous accompagner, mais le quartier n’en est pas moins très sympa.
Comme nous étions samedi, nous avons eu la chance de pouvoir nous promener au coeur du Noordermarkt, grand marché local qui se tient aux pieds de la Noorderkerk, l’église protestante du quartier de Jordaan.
Si vous avez une petite fringale, Achetez un broodje haring ! Un pain brioché, du hareng cru, des cornichons et des oignons. Surprise gustative garantie …

Jordaan 2

Faire ses emplettes dans une épicerie bio

C’est une recommandation toute personnelle, qui ne figure pas dans beaucoup de guides touristiques!
J’avais entendu dire que les hollandais étaient bien plus en avance que nous concernant l’alimentation biologique, qui fait partie de la vie quotidienne depuis bien plus longtemps qu’en France. C’est un trait commun qu’ont la plupart des pays du nord.
Nous avions la chance d’avoir deux enseignes différentes d’épiceries bio autour de notre studio, ce qui fait que j’ai pu tester, et comparer bien sûr !
Croyez-le ou non, ça nous a permis de goûter quelques spécialités, comme les fromages par exemple, à un prix bien plus abordable et certainement de qualité supérieure à ce que l’on peut trouver dans les boutiques très touristiques du centre.

Organic Food For You

Partie en quête de denrées pour préparer un bon petit-déjeuner bien copieux, je suis entrée dans une des boutiques de l’enseigne Organic Food For You. Il s’agissait d’une toute petite épicerie, le rayon fruits et légumes à l’entrée était assez réduit mais agencé avec soin.
Pensez à bien regarder les étiquettes, car parfois les prix ne sont pas indiqués au kilo mais aux 250 grammes !
Une jolie vitrine de fromages hollandais, une petite table sur laquelle était installée une dégustation de yaourt aux fruits, du pain frais et qui sentait incroyablement bon, et plein de produits d’épicerie aux packagings hyper mignons m’ont donné envie de tout acheter !
Soyons raisonnables, j’ai opté pour quelques fruits frais, un petit pot de beurre de cacahuète salé, un gouda jeune, une belle miche de pain de campagne, et un pâté aux cranberries.
Comme toute petite surface (bio en plus), les prix sont parfois un peu élevés sur certains produits mais on peut s’en sortir pour moins de 15€ sur un panier qui ressemble au mien.
Idéal pour les petites courses ou les repas sur le pouce.

Organic food for you
Vijzelstraat 129
1017 HJ Amsterdam

DSC_0604

Ekoplaza

Après une longue après-midi à marcher sous la neige, et une soirée au restaurant la veille, nous avions envie de nous concocter un petit dîner au chaud en version « pique-nique du dimanche soir ».
Là encore, en explorant les environs de notre quartier, nous sommes tombés sur une autre enseigne d’épicerie bio : Ekoplaza.
Assez différente de la première, elle ressemblait beaucoup plus à un petit supermarché bio qu’à une épicerie fine.
Nous avons acheté plusieurs goudas : truffe, cranberry & piment de cayenne ou encore basilic… mention spéciale pour celui au basilic !
Quelques bières hollandaises, des petites gaufres au sucre (Stroopwafel) et autres douceurs ont merveilleusement bien complété ce dîner sur le pouce.
Côté budget, Ekoplaza est plus abordable, et offre un plus large choix de produits bio. On leur met une super note aussi pour leur distributeur d’huile d’olive, qui permet de remplir sa petite fiole de manière écolo 🙂

Ekoplaza
Weteringschans 133-137,
1017 SC Amsterdam, Pays-Bas

ekoplaza

 

Réveiller ses papilles chez Harmsen

Il y a plusieurs bonnes tables, voire très bonnes tables à Amsterdam.
Par contre si vous voulez manger des plats typiquement néerlandais, ça se complique toujours un peu … la « gastronomie » néerlandaise est un savant mélange de plusieurs cuisines du monde, qui se sont implantées au fil du temps dans la capitale.
Nous avons cependant trouvé une adresse bien notée mais sans prétention, avec une carte raisonnable et dont le menu original propose une vraie touche néerlandaise dans le choix des plats et des associations de saveurs.
Harmsen est un petit restaurant à l’implantation classique dans la ville, on entre par une porte en bois, puis on traverse un lourd rideau en velours pour arriver dans une première salle minuscule qui accueille le bar. Une autre salle se trouve en mezzanine, et une dernière en contrebas, ouverte sur la petite cuisine, et prolongée par une terrasse (fermée en hiver).
L’ambiance est douce, les serveuses adorables et ça sent la cuisine de chez nos grands-mères.
Un petit coup d’oeil sur ce qu’on a pu y manger (et y boire) :

harmsen

Assiette 1 :
Champignon de Paris rôti, Taleggio fondu (fromage italien) et caponata de potiron.
Frites épaisses et mayonnaise avec un petit goût d’échalote en accompagnement.

Assiette 2 :
Viande du jour (boeuf mijoté façon bourguignon), choux de Bruxelles, flan de pommes de terre, poire pochée et sauce au vin rouge et cannelle.

Dessert : un lemon cheesecake à tomber par terre…

Vin : Un Rully 1er cru (on ne pouvait pas passer à côté!)

Conclusion : une addition à environ 100€ à deux (vin compris), donc très raisonnable pour un dîner de cette qualité. Je recommande vivement!

Harmsen
Utrechtsestraat 51
1017 VJ Amsterdam

 

 

J’espère que cet article vous donnera des idées, et l’envie de partir chez nos amis du nord !

Tot binnenkort!

amsterdam

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *