Un week-end a Malte

Un week-end à … Malte !

Vous avez des envies de week-end au soleil ? Malte est faite pour vous!
C’est après avoir traversé la France, puis survolé la Sicile que l’on finit par découvrir un petit bout de terre qui se détache sur la mer Méditerranée comme une tâche de lumière : Malte ! C’est en réalité un archipel, mais aussi le plus petit pays de l’Union européenne. Malte est surtout une destination très prisée pour un week-end prolongé, la meilleure période de l’année pour s’y rendre se situe entre Avril et Novembre. Si vous avez de la chance, vous pourrez même vous baigner en plein Automne, promis !

Bon à savoir :

Capitale : La Valette
Durée de vol (direct) : environ 2h30
Pas de décalage horaire
Monnaie : l’Euro 
La carte d’identité suffit si vous êtes ressortissant européen.
Langue : le maltais et l’anglais

Meilleurs plans pour se loger :

Location d’appartements ou Bed & Breakfast (comptez 40-50€ la nuit en moyenne pour 2 personnes). L’idéal est de trouver un logement autour de La Valette.

Gastronomie :

Les guides touristiques vous auront prévenu, et beaucoup vous diront qu’il est difficile de « bien manger » à Malte ! Sauf si on aime les pâtes et les pizzas.
Il existe tout de même quelques « spécialités » locales. Le civet de lapin (bon courage pour trouver un restaurant qui en sert) ou encore les pastizzi, ces petits feuilletés à la ricotta et aux petits pois que les maltais mangent sur le pouce à tout moment de la journée.
Notre logement comprenait une grande cuisine équipée, ce qui nous a permis de cuisiner au lieu d’aller au restaurant. Pas de grands supermarchés mais des épiceries de quartier, n’oubliez pas que vous êtes sur une île ! Beaucoup de denrées alimentaires sont importées, dont de nombreux produits surgelés. Essayez de trouver quelques fruits et légumes locaux (même s’ils restent assez chers), et optez pour des aliments de base (riz et autres céréales, biscuits, produits d’épicerie italienne…).

Malte 1

Côté boissons, essayez le vin maltais (la viticulture sur l’île remonte à l’époque des Phéniciens), vous aurez le choix entre 5 grands producteurs sur l’île : Emmanuel Delicata, Marsovin, Meridiana, Camilleri Vns et Montekristo. Les trois premiers restent les plus présents dans les épiceries.
Optez plutôt pour un cabernet sauvignon ou un chardonnay, vous n’aurez pas affaire à des grands crus mais ils accompagneront très bien un apéro ou un dîner.
Pour les adeptes de bière, la Cisk est la bière maltaise la plus connue. Très légère, elle se déguste à tout moment de la journée.

Transports :

Les locations de voiture sont très abordables (moins de 30€ pour 5 jours pour une petite citadine, en faisant au préalable une réservation sur Internet), par contre à Malte, on roule à l’anglaise ! Volant à droite et conduite à gauche.
Le prix d’un ticket de bus est de 2€ en pleine saison, et de 1,50€ hors saison. Et il y a des bus partout ! Les maltais privilégient ce moyen de transport au quotidien.

La Valette

La capitale de Malte porte le nom de son fondateur français, Jean de Valette. Construite au 16ème siècle, son architecture est restée très marquée par les différentes périodes historiques que la ville a traversées. Elle a aussi été inscrite par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité.

On entre dans la ville par ses remparts, et notamment par la fameuse City Gate, porte monumentale redessinée par l’architecte Renzo Piano (le Centre Pompidou à Paris, c’est lui !)

Malte 2

Cette restauration impressionnante (on se sent tout petit face à ces énormes blocs de pierre dorée) s’accompagne d’un nouveau Parlement flambant neuf qui prend place dans le prolongement de la City Gate.

La ville se visite à pieds, de manière très intuitive, le plan de La Valette étant un damier, vous ne pourrez pas vous perdre.

Malte 3

Allez flâner dans les jardins publics de la ville, la vue imprenable sur les hauteurs des remparts vaut vraiment le coup d’œil. Arrêtez-vous un peu plus longtemps sous les arcades des Upper Barrakka Gardens, face à la Saluting Battery, où l’on tire encore au canon deux fois par jour. Une petite cérémonie en uniforme à ne pas rater.

N’hésitez pas à rentrer dans les églises, à emprunter les escaliers tortueux entre deux murs et les ruelles peu engageantes à l’écart des artères principales, La Valette regorge de surprises (et de chats errants!).

Malte 4

Prenez le temps de déguster une bière locale bien fraiche (une Cisk pression bien sûr) en terrasse, pour profiter de la douceur de l’après-midi. Début Novembre le soleil se couche vers 17h sur les remparts, moment très agréable et romantique à partager depuis le Hastings Garden.

Le petit port de Marsaxlokk

Malte a beau être entourée par la mer, réussir à déguster du poisson frais n’est pas chose facile. C’est dans le petit port de Marsaxlokk, au sud-est de l’île, que nous avons trouvé notre bonheur.

Malte 5

3500 âmes vivent dans cette ville réputée pour sa pêche et son marché du dimanche. Des dizaines de petites barques en bois peintes de mille couleurs dorment dans le port, qui est tout de même le plus grand port de pêche de Malte !

C’est dans un petit restaurant installé sur le quai que nous avons fait une halte gourmande en plein milieu de l’après-midi. Réputé pour sa pêche du jour, nous avons donc choisi notre poisson encore entier avec toutes ses écailles, présenté dans un grand plat avec ses copains, et voilà le résultat après 45 minutes de préparation (un peu de patience pour les bonnes choses) :

Malte 6

Un petit « amuse-bouche » pour nous faire patienter pendant la préparation du poisson, une vue des plus agréables, et l’attente enfin récompensée !

Une après-midi à Golden Bay

Se baigner en plein mois de Novembre, c’est un peu ambitieux mais tout à fait normal à Malte. Les courants marins sont encore chauds et l’eau atteint facilement les 19-20°C !
L’île compte peu de plages de sable fin, mais l’une des plus connues est celle de Golden Bay. Bondée en pleine saison, vous trouverez de la place sans peine à partir de fin Septembre. Une petite guinguette permet de se restaurer sur la plage et un peu plus haut se trouve un café avec une terrasse panoramique. Car Golden Bay est surtout connue pour ses couchers de soleil magnifiques ! C’est avec délice que l’on déguste un bon cappuccino en regardant le soleil se faire engloutir par la mer.

Malte 12

Envie d’aller piquer une tête, ou de se faire quelques frayeurs au bord des falaises ?

Si vous tartiner de crème solaire en maillot de bain n’est pas votre spécialité, il y a une balade très sympa qui permet de longer le littoral rocheux jusqu’au Rock Cut Observation Post, où le panorama à couper le souffle permet d’apercevoir l’île de Gozo.

23456333_10155283593554069_7312155373002581959_o
L’accès à ce sentier se fait derrière l’énorme complexe hôtelier qui surplombe la baie, et s’il ne s’agit pas vraiment d’une rando, il vaut mieux prévoir de bonnes baskets.

Malte 13

Les Trois Cités

Face à La Valette se trouvent trois avancées rocheuses sur la mer, appelées communément les Trois Cités : Vittoriosa, Senglea et Cospicua. Si vôtre planning sur place le permet, vous devez absolument prendre le temps d’aller arpenter les ruelles de ces trois villes fortifiées.

Malte 9
L’ambiance y est vraiment différente de La Valette : les habitants y sont plus présents, les monuments et les façades sont mieux entretenus et plus colorés, et les quais de Vittoriosa regorgent des plus belles embarcations (essayez de trouver le plus beau yacht !), avec un esprit port de plaisance beaucoup plus décontracté.

Le Malta War Museum surplombe l’entrée de Birgù, où là encore les remparts fortifiés aux couleurs de miel offrent de superbes points de vue.

Malte 7

Malte 8

Malte 10

Les célèbres « Door knockers », ou heurtoirs de portes aux influences marines, ornement typique des portes d’entrée des maisons maltaises.

Malte 11

Après une après-midi de marche et quelques dizaines d’escaliers, une collation est bien méritée ! Une petite tourte salée aux épinards et à la ricotta, qui fait penser aux pastizzi, ces en-cas maltais à la pâte feuilletée.

Gozo

Gozo, surnommée « la petite Malte », est l’île secondaire de l’archipel maltais. Il faut prendre un ferry depuis Cirkewwa, au nord de Malte, et prévoir au moins une journée sur place ! Nous avons tellement pris notre temps durant ce court séjour que le temps nous a manqué pour visiter cette merveilleuse petite île connue pour sa douceur de vivre et ses richesses culturelles. Next time ?

 

Envie d’aller plus au Nord ? Un week-end à Amsterdam, ça vous dit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *